Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 2 - Pierre Etienne Bram

Résumé :

« Hola je m'appelle Celia ». Il y a 300 jours, déjà, c'est avec ces mots que j'étais tombé sous le charme de cette belle Argentine, rencontrée sur Meetic. Sa voix n'avait fait que confirmer mon attirance pour elle. Pourtant, nous ne nous étions toujours pas rencontré. . . J'avais commencé à douter sérieusement de la réalité de son existence vu qu'aucun de nos RDV IRL n'avaient abouti. « Elle est bien réelle et belle comme sur ses photos » m'avait rassuré Caroline, une amie qui, avec son mari, l'avaient rencontrée. Comment expliquer alors son refus perpétuel de concrétiser notre amour ? Tant d'énergie et de temps peut-être perdu, je désespérais de la tenir un jour dans mes bras. Mais en persévérant, on arrive à tout. . .

 

Mes impressions :

L'histoire reprend donc au 300e jour après le premier contact virtuel et sans aucune rencontre réelle.

Cela débute par une discussion entre Caroline (la meilleure amie) et le narrateur.

C’est un personnage présent dans la vie du narrateur. Elle joue beaucoup à l'entremetteuse entre Célia et son amoureux. Célia l’a auto-proclamée sa meilleure amie. Ainsi, elle l’utilise pour faire passer des messages à son amoureux (complètement stupide, mais bon) lorsqu'elle ne veut pas lui parler.

 

Caroline, optimiste quant à la vraie rencontre ; lui, plutôt pessimiste. Chose étonnante car dans la première partie, la tendance était inverse. Me concernant, je voyais ça plutôt encourageant pour lui car je me disais : il ouvre enfin les yeux. Mais ce fut de courte durée.

En effet, nous voyons toujours des rendez-vous manqués.

Célia, qui se libère au pire moment, alors que lui a déjà prévus des activités de longue date.

Elle insiste pour qu'il se libère pour elle et, au moment de son arrivée rapide au lieu et heure de rendez vous, elle a disparu.

Quand il garde "des créneaux" pour la voir, comme elle le demande, c'est pour mieux lui poser lapins sur lapins.

 

Célia fait tout pour garder son emprise "maléfique" sur lui.

J'avais envie de voir le narrateur pour le secouer et lui faire comprendre que cette fille est un "démon" car toxique, sans morale, perverse manipulatrice et j'en passe des meilleurs.

Nous pouvons tout de même nous demander :

  1. doit il prendre conscience qu'il doit la fuir ?!
  2. doit il continuer à garder espoir malgré tout ?

Me concernant (la plupart du temps), je fais partie de ceux qui ont pris parti et optés pour la fuite.

 

Dans la deuxième partie de ce tome, il commence à s’affirmer. Il prend des décisions et tient tête à Célia. Et là, j'étais heureuse pour lui.

Malheureusement, très vite, il se relaisse dominer. Et là, je n'étais pas contente.

Quand on est accro, difficile de ne pas replonger.

Beaucoup lui disent qu'il est la naïveté incarnée face à cette femme qui le fait marcher et il continue à courir.

 

Au fur et à mesure, sa sœur et sa mère arrive à lui remettre "le grappin" sur lui et arrive à le faire réfléchir sur Célia. Il va prendre conscience de certaines choses qui va le retourner et lui faire (enfin) ouvrir les yeux.

Le final est juste improbable, dans le sens où je ne pensais pas à la découverte de cette vérité. Vérité qui m'a fait jurer concernant cette mauvaise personne.

 

Lisez cette histoire qui ne devrait pas vous laisser de marbre et vous faire prendre conscience que les rencontres Internet ne sont pas forcément bonnes et y faire attention.

Tag(s) : #autoedition, #romance, #Contemporain
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :