Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ces oiseaux qu'on met en cage - Marjorie Levasseur

Résumé :

SAMUEL, FABRICE, MANON, FRANCK, ANNE-LISE…
Vu de l’extérieur, leur vie semble parfaite, mais doit-on toujours se fier aux apparences ?
Un jour, arrive le geste de trop, l’événement qui fait dérailler la marche routinière du train de l’existence. Les masques tombent, le vernis craque.
Au fil des rencontres, des tragédies, apparaît la nécessité pour ces jeunes gens et leur entourage d’évoluer, de retrouver une liberté perdue…
D’ouvrir la cage, quel que soit le prix à payer.

 

Mes impressions :

Les premiers chapitres nous présentent les personnages essentiels à l'histoire, mettre les bases pour la suite. Et quelles bases !!!!!

 

Le premier à peine fini de lire qu'un drame arrive. Je ne m'y attendais pas !!

Ce chapitre m'a montré que la plume de Marjorie allait me plaire car elle a réussi le tour de force à me faire aimer Fabrice pour un infime instant.

Son écriture est fluide, sait nous mettre dans l'histoire dès le début en nous hypnotisant. J'avais hâte de poursuivre.

Chaque personnage a son lot de drames, chacun est différent des autres face à ce type d'événements, pour les réactions et compagnie.

Je me suis beaucoup attachée à certains personnages, au point de me sentir proche d'eux et j'en ai détesté d'autres car ils ont une façon d'être que je n'ai pas aimé, limite à être révolté.

 

J'ai aimé la relation entre Samuel et Colette , deux colocataires intergénérationnels où l'on pourrait croire (au début du moins) que tout oppose mais ces deux là nous réserbent de belles surprises.

Pour certain(e)s, il ne faut pas se fier aux apparences.

Tout au long de l'histoire, on suit le point de vue de Samuel, jeune homme agréable mais vivant certaines choses difficiles. En même temps que lui (et même à travers lui), j'ai ressenti les mêmes peines, les mêmes désillusions, les mêmes douleurs, des larmes que je sentais monter à certains passages, les mêmes "non-sentiments" à d'autres,.....

Il y en a tant de choses à dire concernant ce roman que je m'y perds.

 

Le thème principal est poignant, envie d'aider les victimes et envie de "pourrir" la vie des coupables.

Cette aventure m'a prise aux tripes et en elle pour mieux la vivre de l'intérieur.

Le titre prends tout son sens à la fin de la lecture.

A peine arrivée à la fin, j'étais déjà nostalgique du roman, à me la refaire en pensée, bien triste (avec larmes à l’œil) pour un personnage et heureuse (avec sourires) pour d'autres.

 

Enfin bref, c'est une histoire qui ne laisse pas de marbre, de part :

- l'écriture savant manier les mots à bon escient,

- les personnages que l'on aime ou pas,

- certaines actions qui font réagir indéniablement.

 

Rejoignez ces oiseaux pour écouter leurs histoires.

Tag(s) : #autoedition
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :