Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un appartement à Paris - Guillaume Musso

Résumé :

Paris, un atelier d'artiste caché au fond d'une allée verdoyante.
Madeline l'a loué pour s'y reposer et s'isoler.
À la suite d'une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.

L'atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l'assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd'hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d'unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.

Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

 

Mes impressions :

Deux âmes tourmentées et malmenées par la vie qui se retrouvent bien malgré eux dans la même location temporaire d'appartement à Paris, bien décidés à faire renoncer l'autre.

Chacun est séduit par l'ambiance étrange et passionnante du lieu : l'ancien atelier d'un grand peintre au destin tragique.

Dès les premières pages, les deux personnages principaux sont parti prenante d'une intrigue se mettant en place très rapidement.

Ces deux-là ne s’entendent pas mais vont allier leurs forces afin de découvrir la vérité.

Madeline que l’on retrouve (héroïne de l’Appel de l’ange) en plein désespoir amoureux alors que nous l'avions laissé heureuse avec Jonathan Lempereur. Que s'est il passée ?!?!?!

Petit rappel : c'est une flic Londonienne, ancienne fleuriste, fonceuse, attachante et sous son aspect  dure à cuire, se cache une fille pleine de sensibilité.

Gaspard, à l'inverse, est un écrivain américain misanthrope très énervant et plutôt autoritaire mais se révèle être un homme agréable.

 

L'enquête de Madeline et Gaspard sur Sean Lorenz se déroule sous son ombre, nous y faisons sa connaissance à travers le regard de notre duo de choc et surtout on découvre l'amour inconditionnel d'un père pour son fils. On plonge dans le monde de l'art, de l'amour fou, de l'excentricité, dans la vie parisienne. L'enquête commence par une chasse aux tableaux pour se terminer à une chasse à l'homme.

Tout le long de l'histoire, ils nous entraînent dans les rues européennes et américaines où on découvre que les choses ne sont pas ce qu'elles paraissent être ainsi que pour les personnages rencontrés : qui est honnête ? Malhonnête ? Manipulateur ?

Dès lors, ils n'auront de cesse d'en savoir plus sur cet artiste plein de mystères et vont finalement se lancer dans un enquête pleine de rebondissements, de secrets se dévoilant au fur et à mesure mais aussi de morts, toutes plus ou moins suspectes.
 

La fin est, comme d'habitude, jamais là où nous pouvions l'attendre et c'est tant mieux.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :