Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La langue francaise avec le dictionnaire classique, de synonymes et bescherelle.La langue francaise avec le dictionnaire classique, de synonymes et bescherelle.
La langue francaise avec le dictionnaire classique, de synonymes et bescherelle.La langue francaise avec le dictionnaire classique, de synonymes et bescherelle.

Bonjour.

 

Pourquoi parler de ce type d'ouvrages ?!

C'est toujours utile de les avoir à porter de mains, notamment pour les auteurs pour les auteurs et les blogueurs.

En effet, il parait inconcevable de voir des fautes d'orthographes et de conjugaison dans les écrits des personnes citées plus haut. Malheureusement, il peut rester des coquilles qui peuvent passer à travers les yeux d'aigle de chacun.

 

La langue française.

La langue française a une sémantique très riche. Comme d'autres langues, elle se prête à des jeux de mots, des traits d’esprit, des devinettes, des contrepèteries… Elle est réputée difficile d'apprentissage.

Du XIVe siècle jusqu'aux années  1920, le français était la langue la plus utilisée dans des contextes de communication internationale (surtout la diplomatie), d'abord en Europe puis dans le monde entier à partir du XVIIe siècle. C'est pour cela que l'on retrouve des mots français dans beaucoup de langues. La langue qui a été le plus francisée est sans aucun doute la langue anglaise, qui est composée de 70 % à 72 % de français. On trouve de nombreuses expressions françaises utilisées en anglais.

Une des caractéristiques de la grammaire française vis-à-vis de nombreuses langues vivantes est la richesse de ses temps et modes. Toutefois, cette richesse tend à se réduire à l’oral. Par exemple, certains temps, tel le passé simple, ne se trouvent guère plus qu’à l’écrit et le passé antérieur se réduit le plus souvent à un simple jeu de « style » oratoire avec des expressions diverses mais toutes construites autour du seul verbe être (j’eus été…, il eut été…).

Également, une partie non négligeable de la grammaire française (pluriels, personnes dans la conjugaison), n’est notable qu’à l’écrit (exemple : ils jouent, il joue).

 

De tous temps, l’orthographe du français a subi de nombreuses rectifications, mais l’habitude littéraire d’adapter les ouvrages dans l’orthographe officielle du moment donne une impression de continuité que la langue française écrite, en fait, n’a jamais eue. Ces rectifications orthographiques du français ont pour objectif de rendre le français plus « logique » et plus moderne tout en respectant l’étymologie, mais aussi d’influer des règles précises pour l’invention de nouveaux termes. Ainsi les rectifications orthographiques de 1990 recommandent, par exemple, l’orthographe « chaine » plutôt que « chaîne » où le « î » ne sert à rien et ne se justifie nullement par l'étymologie.

Dans les faits, ces rectifications ne sont pas toujours suivies. La plupart des francophones s’en tiennent encore à l’orthographe traditionnelle. Cependant, bien que très contestées, de nouvelles pratiques d'orthographes alternatives et non officielles ont suscité un certain intérêt auprès de personnes intéressées par une orthographe qu'ils préféraient plus conforme à la langue parlée (comportant moins de lettres muettes, par exemple) et surtout plus facile à apprendre.

 

Pour les petits nombres entiers positifs ou nuls (exprimables par un seul mot), il est d’usage de les écrire en toutes lettres plutôt qu’en chiffres dans les textes (de « zéro » à « seize », « vingt », « cent » et « mille », voire « mil » pour le nombre ordinal uniquement).

 

Sur ce, je vous laisse, j'ai des "dicos" à étudier.

 

Tag(s) : #Dictionnaire, #Adulte, #Junior, #Synonymes, #Antonymes, #Bescherelle, #Langue, #Francaise, #LundiBlogs
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :