Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La tête du lapin bleu - Wendall UtroiLa tête du lapin bleu - Wendall Utroi

Résumé :

Quand l’amour terrasse Ava et Léo sur les bancs du lycée, et qu’un an plus tard, à l’approche de la naissance de jumeaux, ils convolent en justes noces contre l’avis de tous, on comprend que le bonheur peut être soudain. Les histoires toutes simples ne sont pas les moins belles. On s’aime, on se marie, les rires des enfants viennent peupler notre petit monde. Le bonheur n’est pas aussi exigeant qu’on le dit. Puis, avec les années, on pense que rien ne peut troubler notre quiétude, notre douceur de vivre. Mais, c’est sans compter sur le destin. Lui peut se jouer de nous… brouiller les cartes, changer les règles. Vous pensez que rien ne peut vous arriver ? Et si vous vous trompiez ?

 

Mes impressions :

Quand j'ai lu le résumé, je n'ai pas réfléchi : je me suis ruée vers ce roman qui promettait tant de choses. Pourtant, je ne suis pas romance car j'ai ce cliché de la romance qui est forcément gnangnan. Ce n'est pas obligatoirement le cas donc, désolée pour les fans de ce genre. Ayant déjà "pratiqué" la plume de l'auteur, je savais, dès le début, que je ne serais pas déçue. Surtout que celui là, je l'attendais depuis que l'auteur en avait parlé en amont !!!

 

Quid de cette tête de lapin bleu ?!

J'adore les lapins et le bleu mais là, je m'égare (oups).

Premier chapitre sous forme de lettre adressée au chaland qui la trouve avec un manuscrit. Peu commun mais cela a attisé fortement ma curiosité. Un manuscrit concernant Ava et son besoin d'exprimer, via des mots, son vécu.

Ses débuts furent heureux, avec des petits lots de mésaventures surmontables.

Mais un événement va tout déchirer sur son passage et amener tout un tas d'obstacles que la vie lui amène. Pourquoi tant de haines venant de la vie, du destin ou autre ?! Pour contrebalancer son bonheur ?! Pour la tester ?! Mais QUOI ?!?!?!?!?!

Nous la voyons "se noyer" dans ses déboires (le mot est TRÈS TRÈS faible), avoir des réactions "normales" et "excessives" mais qui perdurent, des proches présents mais ne savant pas comment réagir face à Ava car imprévisible, son abandon face à certaines personnes ou certaines situations, etc, etc.

 

Les chapitres sont précédés de date à laquelle les situations se sont passées et je trouve ce système très appréciable pour la chronologie. Cela permet de mieux suivre cette dernière.

 

Les personnages :

Ava parait être une jeune femme naïve, se laissant porter par la vie mais arrive plus ou moins à s'imposer face à ses parents et part dans tout les sens (en pétant un câble) au moment où le point de non-retour arrive. Elle ne fait pas les choses à moitié. En même temps, au vu de ce qui lui arrive, je n'en attendais pas moins. Nous voyons ce que la vie lui réserve sans concessions et elle n'est pas gâtée par celle-ci. Coup sur coup, telle une boxeuse, elle se fait porter des coup qui la laisse à genoux, la fait sortir de ses gongs plus d'une fois (cela lui vaudra pas mal de mauvais tours), des séjours dont elle ne souhaite pas et qui seront imposés. Sous l'influence d'une tierce personne, elle va écrire "ses mémoires".

Léo, son mari, est un mari idéal mais quand arrive des révélations sur lui, j'imagine que j'aurai réagir pareil comme l'héroïne face à certaines découvertes.

Kevin et Rose, les enfants, sont deux petits anges dont on rêve avoir (oui, ils peuvent être des petits diablotins mais quel enfant ne l'ai pas ?!). Ce point de non-retour vont les toucher à un point inimaginable et mon petit cœur sensible a pris un sacré coup au moral. Leurs réactions sont légitimes et sont un crève cœur, d'un point de vue parentale.

Les parents d'Ava ont des caractères contraires mais sont complémentaires. J'ai aimé les voir évoluer dans cette histoire.

La mère de Léo est imbuvable, hautaine, (trop) mère poule et possessive et tout un tas de qualificatifs négatifs que je tairai. Heureusement qu'elle est peu présente dans l'histoire.

 

Tout au long de la lecture, j'ai ressenti diverses émotions, la plume de Wendall me faisant faire des montagnes russes. Mais le pire, ce fut la fin où, en très peu de temps, mon petit cœur "fragile" a beaucoup souffert en faisant le yo-yo. Et que dire de mes poumons, souvent en apnée !!!

 

Ce roman est à classer dans les romans très bien écrit, nous menant par le bout du nez, tout en redemandant (pourtant, je ne suis pas maso)  car à vouloir connaître absolument la suite et, une fois arrivé à la fin, l'histoire nous laisse sans voix.

 

Je recommande fortement ce roman à couper le souffle, ne laissant pas indifférent et additif.

Tag(s) : #Drame, #psychologique, #Famille, #ami, #JournalIntime
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :