Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il n'y a pas d'ombre sans lumière - @MarjouLev

Résumé :

"Il n'y a pas d'ombre sans lumière" est la suite du roman "Une parenthèse dans ta vie..." du même auteur.

A des milliers de kilomètres de Clémence, Fred fait de son mieux son entrée chez les Beauchemin. En terre inconnue, il va devoir accepter que sa venue au Québec n'enchante pas tous les membres de sa nouvelle famille. Mais le défi qu'il doit relever n'est rien comparé aux vieux démons qu'affronte Clémence en France.
Livrée aux peurs de son enfance, loin de celui qu'elle aime, la jeune femme ne doit compter que sur elle-même pour faire face au retour de sa mère et aux conséquences qui en découlent. Pourra-t-elle trouver un nouvel allié dans cette tourmente ?
Toujours est-il que, malgré les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, les retrouvailles de Clémence et de Fred sur le sol français risquent d’être bien différentes de celles qu’ils avaient espérées...
 

 

Mes impressions :

Dans ce roman, Fred fera des découvertes et se prendra en main pour aller à leurs rencontres. Il y aura une séparation de par les kilomètres entre Clémence et lui mais pas d’inquiétude, ils ne se séparent pas réellement. Pendant ce laps de temps, Clémence commence à avoir des soucis qu'elle tente de cacher à Fred, pour ne pas le déranger dans sa quête au Québec.

Plusieurs embûches sur la route de notre duo. Leur amour est mis à rude épreuve car leurs passés respectifs bouffe leur présent et peuvent compromettre leur futur en commun.  Chacun cache des choses à l'autre pour le / la protéger  mais cela finit par se savoir et chacun possède un caractère bien trempé et qui peut tout faire chavirer.

A côté de ça, un petit nouveau, Nathanaël, arrive pour remplacer Isabelle à son poste.

Nous ferons vaguement connaissance avec la mère de Clémence, ce moment est intense comme les cauchemars vécus.

 

Ce roman m'a fait faire les montagnes russes avec mon petit cœur sensible entre joie, tristesse, rire, colère, sourire, horreur, désespoir, soulagement, .....

J'ai été déboussolé et j'ai adoré l'être, comme souvent. Marjorie sait manier ses personnages, ils ne peuvent laisser indifférents les lecteurs. J'ai traîné des pieds avant de lire certains passages douloureux car j'avais peur de ce qui pouvait se passer. A côté de ça, Marjorie trouvait que je lisais vite ce roman. En même temps, il est difficile de lever le nez de cette histoire prenante, additive, intéressante, avec des rebondissements de ouf.

 

Je ne peux que vous conseiller ce deuxième tome de cette trilogie.

Je vous laisse car "Tout va bien, je t'aime" me fait de l'oeil et pas qu'un peu.

Tag(s) : #Amitiés, #Romance, #autoedition, #suspens
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :