Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Meilleurs ennemis – Sally Thorne

Meilleurs ennemis – Sally Thorne

Broché :  496 pages

Edition : Edition Harlequin (7 décembre 2018)

 

 

L’auteur :

 Sally Thorne vit à Camberra, en Australie, et passe ses journées à rédiger des contrats et des demandes de financement. Rien de bien excitant… C’est pourquoi elle consacre le temps qui lui reste à l’écriture de fictions pétillantes et colorées ! Pour elle comme pour les lectrices de romance, l’intensité est l’ingrédient indispensable à un livre réussi.  Meilleurs ennemis  est son premier roman.

 

 

L’histoire :

Le jour où Lucy rencontre son nouveau collègue, Joshua Templeman, elle n’en revient pas  : il est à tomber  ! Sauf qu’il ne lui faut pas plus de deux secondes pour découvrir qu’il est aussi  froid, cynique, impitoyable… absolument détestable  ! Alors, quand leurs chefs respectifs les mettent en concurrence pour une promotion, Lucy est prête à tout pour le battre. Car, si elle gagne, elle sera sa boss. S’il gagne… elle démissionnera. Autant dire qu’elle n’a pas le choix  : elle  doit  gagner. Mais lorsque, un soir, dans l’ascenseur, ce traître de Josh l’embrasse fougueusement, elle est complètement déstabilisée. Se serait-elle trompée à son sujet depuis le début  ? Ou est-ce une tactique de Josh pour lui faire perdre ses moyens  ?

 

 

La structure du récit :

Le récit se déroule sur plusieurs semaines. Je trouve que le récit est plutôt longuet et met beaucoup de temps à se mettre en place. J’avais l’impression que les journées se suivent et se ressemblent.

 

 

Le sujet du livre :

Quand deux maisons d’édition fusionnent pour éviter la banqueroute, deux mondes se télescopent car les deux ME possèdent des gestions totalement à l’opposé.  En effet, Gamin Publishing était sur le point de déposer le bilan. La situation économique est telle que la littérature est devenu un luxe. Au dernier moment, la maison d’édition fut mariée de force avec « l’empire du mal » : Bexley Books.

Lucy et Joshua sont tous deux assistants de direction se cherchent des noises et tiennent chacun les boulettes de l’autre. Le lecteur peut être emmené à se dire qu’entre l’amour et la haine, la frontière est mince.  

L’histoire de base est bonne mais la question est : faites-vous parti des lecteurs qui seront conquis ou non ?

 

 

Les thèmes :

  • Maisons d’éditions,
  • Guerre au sein de l’entreprise,
  • Jeu du chat et de la souris,
  • Méthode de travail différentes.

 

 

Les personnages principaux :

Lucy Hutton : assistante d’Helene Pascal (Co directrice générale de Bexley & Gamin). Vingt-huit ans et pense qu’elle est victime des failles du système du paradis et de l’enfer puisqu’elle est bloquée au purgatoire. Elle hait Joshua, se trouvant dans le même bureau qu’elle.  Elle est fascinée par les Maisons d’Editions depuis ses onze ans, lors d’une sortie scolaire. Elle possède une garde-robe rétro, mesure 1m52, est optimiste et naïve. Elle analyse et synthétise les rapports des équipes éditoriales et marketing.

Joshua Templeman : assistant de monsieur Bexler (Co directeur générale de Bexley & Gamin). Châtain foncé aux yeux bleus. Il est méprisant, arrogant, sarcastique et cynique. Il analyse les données des équipes financières et commerciales. Il mesure 1m90 et ressemblerait à Clark Kent physiquement et double maléfique d’un point de vue caractère, d’après Lucy.

Les employés de Bexley : les chiffres étaient plus importants que les mots : vendre le plus possible était le plus important. Tous semblent penser la même chose et possèdent la même attitude rigide et prétentieuse. Pour eux, les livres ne sont que de simples marchandises.

Les employés de Gamin : ils pensent que les livres sont des objets sacrés qu’il faut chérir et respecter. Ils sont plutôt détendus et préfèrent la qualité à la quantité.

 

 

Le décor :

Il se situe dans les locaux de la maison d’édition « Bexley & Gamin ». La décoration intérieure est froide, sans âme et déprimante. Comment travailler sereinement dans ce cadre de travail ?! Certains y arrivent, d’autres pas.

 

 

La tonalité et l’atmosphère :

Une atmosphère que je ne saurais décrire car j’avais l’impression de lire les mêmes journées, avec les quelques broutilles que s’échangent les deux personnages principaux. Une impression de copier / coller qui m’a laissé un gout de déception. Le résumé m’avait alléché et dont l’envie de lire est retombé aussi vite qu’un soufflé. 

 

 

Le style :

Le style sait trainer en longueur.

L’écriture ne m’a pas emballé et m’a endormie, quasiment dès le début.

Le duo est intéressant mais sont dans une boucle répétitive, à faire toujours les mêmes choses.

De prime, l’histoire est intéressante mais n’a pas su éveiller en moi un quelconque intérêt car gâché par un manque de rebondissements.

L’ensemble aurait pu mieux développé.

 

 

Avis personnel :

Un livre qui ne m’a pas inspiré grand-chose, hormis de l’ennui par manque de suspens et de rebondissements avec des journées qui se suivent et se ressemblent comme deux gouttes d'eau.

 

Libre à vous de faire votre propre avis. Vous faites peut-être parti de ceux qui pourrait apprécier ce livre. Ce ne fut absolument pas mon cas.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :