Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La fille qui m'a rendu fou - @BonteJuliette

La fille qui m'a rendu fou - Juliette Bonte

Nombre de pages :  77

édition : Harlequin (11 juillet 2018)

 

 

L’auteur :

Grande amatrice de séries et de jeux vidéo, Juliette Bonte s’est lancée dans l’écriture pour donner vie à des personnages masculins qui incarnent sa conception de la perfection. Très proche de ses lectrices, elle aime partager avec elles son quotidien d’auteur et se nourrit de leur soutien et de leur enthousiasme.

 

 

L’histoire :

Elle est la seule femme qu’il ne veut pas laisser partir

Pour Brett, il n’y a rien de plus simple que ses relations avec les femmes  : une fille, une nuit. D’ailleurs, pour éviter toute complication, il ne les rappelle jamais. C’est la règle numéro un, et cela a toujours très bien fonctionné ainsi. Sauf peut-être pour sa colocataire, Hailey, qui maudit toutes les nuits les cloisons trop fines de leur appartement et croise sans cesse ses conquêtes au petit déjeuner. Mais il la trouve charmante quand elle râle et, au fond, elle adore pester contre lui. Du moins, c’est ce que Brett pensait. Car, ce matin, Hailey lui a annoncé une nouvelle qu’il n’avait pas vue venir  : dans quarante jours, elle va déménager. Dans quarante jours, elle s’en ira et disparaîtra de son quotidien. Et Brett n’est pas prêt pour ça. Alors, il doit à tout prix la convaincre de rester et, pour y arriver, tous les moyens sont bons.

 

 

La structure du récit :

Le récit se déroule sur quarante jours puis au quarantième jour d'après.

 

 

Le sujet du livre :

Deux colocs, un homme et une femme, aux mentalités totalement différentes. Quand elle ne songe qu'aux relations stables, lui, ne pense qu'à "s'amuser" avec des aventures sans lendemain. Leur amitié va t elle résister ou pas ?!

 

 

Les thèmes :

  • amitié,
  • amour,
  • colocation.

 

 

Les personnages principaux :

Hailey : Elle pourrait ne pas voir les conquêtes en partant à son boulot mais reste malgré tout car c'est un mal pour un bien car elle est amoureuse de lui. Mais dans quarante jours, elle déménagera car ne supporte plus les bruits que fait son coloc pendant la nuit. Elle est professeur des écoles, n'est pas compliquée à vivre, ne râle que pour des futilités et sait à peu près tout sur Brett.

Brett : avec lui, toujours le même rituel : le matin, il prend sa douche à sept heures, une demi-heure avant d'aller écumer Boston afin de trouver un deuxième job. Pendant ce laps de temps, sa conquête de la veille se pointe et laisse son numéro de téléphone (qui sera effacer par le bellâtre). Barman, une fossette à se damner, séduisant. D'un côté, il peut se montrer arrogant, moqueur ou insupportablement bruyant mais n'en reste pas moins chaleureux, amusant et attachant. Tactile, un séducteur-né et il a le compliment facile.

 

 

Le décor :

Il se pose à Boston, entre l'appartement des colocs et le bar où travaille Brett.  

 

 

La tonalité et l’atmosphère :

Une atmosphère particulière à la frontière entre l'amour et l'amitié. En effet, l'amitié entre un homme et une femme peut exister, à condition qu'aucun des deux n'ait un physique pouvant séduire l'autre.

 

 

Le style :

Le style est maîtrisé dans ce roman, montrant la relation entre deux colocataires, deux amis pouvant tomber sous le charme de l'autre.

L’histoire est captivante du début jusqu'à la fin car le lecteur se demande si les deux vont se mettre ensemble ou pas.

Les deux personnages sont tellement différent l'un de l'autre que c'est à se demander s'ils vont se tomber dans les bras ou pas et, si oui, comment. Le déclencheur sera le futur déménagement de Hailey.

L’ensemble est tout bonnement passionnant. La fin est top.

 

 

Avis personnel :

Un roman que je vous conseille de lire absolument car c'est une lecture comme je les aime car captivante à souhait.

 

Je recommande fortement.

Tag(s) : #Colocation, #Amitié, #Amour, #Contemporain
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :