Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le cri des corbeaux - @Parcamatt

Le cri des corbeaux  - Matthieu Parcaroli

Nombre de pages : 231

Edition : Le masque (20 mars 2019)

Format : broché

 

L’auteur :

Matthieu Parcaroli, 38 ans, est directeur d'une école en éducation prioritaire en Meurthe-et-Moselle. Il a été le lauréat en 2016 du prix E-crire Aufeminin, parrainé par David Foenkinos, pour sa nouvelle Polenta. Le Cri des corbeaux est son premier roman.

 

L’histoire :

Après avoir participé à un concours en ligne, Julie et Théo gagnent un week-end pour deux tous frais compris dans une sublime villa à la montagne près du lac des corbeaux.
Pour ce jeune couple modeste, c'est le voyage de noces qu'ils n'ont jamais pu s'offrir. Sur place, le rêve s'arrête net lorsqu'ils voient débarquer un autre couple, eux aussi vainqueurs du concours. Comble de la malchance, le lieu, perdu dans la nature enneigée, ne semble pas desservi par le réseau. Impossible de contacter les organisateurs du jeu. Mais le séjour romantique bascule véritablement dans le cauchemar lorsqu'ils se rendent compte être enfermés dans cette immense propriété et que l'un d'eux disparaît au cours d'une coupure d'électricité.
La peur est un vilain défaut… et nos personnages vont l’apprendre de la plus cruelle des façons.

 

La structure du récit :

Il se déroule pendant plusieurs jours.

 

Le sujet du livre :

Un couple gagne un concours pour passer le week-end dans une villa luxueuse. Mais tout ne va pas se passer comme prévu et les peurs s'inviteront à la fête. 

 

Les thèmes :

- week-end amoureux,

- peurs,

- rencontre.

 

Les personnages principaux :

Julie : elle a participé, il y a six mois, à un concours déniché sur Internet : elle a gagné un séjour en moyenne montagne dans une superbe villa. Elle a quitté, sans regret, son poste de secrétaire médical pour accompagner son homme dans ce projet de boutique. Des yeux verts et une chevelure blonde toujours attachée.

Théo : boulanger de sa propre boutique et un apprenti. Il est à son compte depuis un an. Légèrement plus petit que Julie, un visage hâlé et des cheveux bruns faisant ressortir ses yeux bleus.

Mari et femme habitent dans une maison en briques rouges, typique du nord de la France.

Agathe : un mètre quatre-vingt, brune, la trentaine et chef d'agence marketing.

Simon : raleur, colérique, hautain et banquier de son état.

Le couple est parisien et très bobo.

 

Le décor :

Il se situe d'abord dans le nord de la France puis se déplace en montagne. Laquelle ?! Mystère et boule de gomme.

 

La tonalité et l’atmosphère :

Une atmosphère se jouant des frayeurs les plus intimes du quatuor et montant crescendo. Plus le lecteur avance dans l'histoire, plus les frissons se font sentir. Elle se joue des peurs des lecteurs par anticipation. Adorateurs de peur et de palpitations, venez vous perdre dans ces pages. Digne des films d'Alfred Hitchcock. 

 

Le style :

Un style que je connaissais pas et j'attends impatiemment le prochain roman. Pour un premier roman, l'auteur posséde un style déjà affirmé et maîtrisant parfaitement son histoire.

L’histoire est bien ficelée de bout en bout. Deux couples ne se connaissant pas se retrouve bloqués en semble dans un lieu plus lugubre qu'il n'y paraît.

Chaque duo est aux antipodes l'un de l'autre et vont devoir se serrer les coudes pour s'en sortir. Mais c'est presque impossible.  

L’ensemble m'a fait frissonner d'horreur et j'ai envie d'en redemander à l'écrivain.

La fin est fortement intéressante et m'ayant laissé sans voix.

 

Avis personnel :

Un roman frissonnant dans un huit clos inoubliable où tout peut arriver, avec cette impression d'avoir quelqu'un derrière soi.

Je recommande fortement.

Tag(s) : #HuitClos, #Villa, #Montagne, #Peurs
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :