Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Requiem des ombres  – David Ruiz Martin

Requiem des ombres  – David Ruiz Martin

Nombre de pages 386

Edition : Taurnada Éditions (12 mai 2022)

Format : numérique

 

L’auteur :

Issu du domaine de la construction, David Ruiz Martin, menuisier de formation, n'a suivi aucun parcours littéraire.

Autodidacte et touche-à-tout, ce passionné de cinéma et de littérature débute, vers vingt ans, son parcours d’auteur, dans l’ombre et à l’insu de tous, avec quelques nouvelles qu’il garde pour lui encore à ce jour. Puis, durant près de dix ans, seule sa femme est mise dans la confidence de sa passion. C’est à l’âge de trente-deux ans qu’il se lance dans l’écriture de son premier roman, « Le syndrome du morveux », thriller auto-édité, qui surprend son entourage, suivi d’un second, « Que les murs nous gardent », roman d'épouvante, l’année suivante. Fort d’un accueil enthousiaste, il prend plus de deux ans afin de peaufiner un troisième, « Je suis un des leurs », une histoire le tenant particulièrement à cœur depuis de nombreuses années, prenant au dépourvu ses lecteurs tout en se dévoilant davantage, en leur offrant un roman personnel et qui colle à ses racines.

Depuis le succès de son premier roman, David Ruiz Martin se laisse du temps afin de mettre sur papier les histoires qui germent dans son esprit.

 

L’histoire :

Hanté depuis l'enfance par la disparition de son frère, Donovan Lorrence, auteur à succès, revient sur les lieux du drame pour trouver des réponses et apaiser son âme.
Aidé par une femme aux dons étranges, il tentera de ressusciter ses souvenirs.
Mais déterrer le passé présente bien des dangers, car certaines blessures devraient parfois rester closes...
... au risque de vous entraîner dans l'abîme, là où le remords et la honte règnent en maîtres.
Où le destin semble se jouer de vous.
Et cette question, qui bousculera sa quête de vérité : peut-on aller à l'encontre de ce qui est déjà écrit ?

 

La structure du récit :

Il se déroule sur plusieurs semaines, pour suivre le retour "au pays" de Donovan, pour une raison bien précise.

 

Les thèmes :

- famille,

- drame,

- écrivain,

- faux-semblants,

- secrets,

- non-dits.

 

Les personnages principaux :

Donovan : cinquante-six ans maintenant mais se sent mort depuis ses quatorze ans. Il n'a pas quitté cette brume. Il écrivain depuis plusieurs années mais depuis un an, le syndrome de la page blanche le prend au corps.

Aaron : un ami de longue date de Donovan. Ils se sont connus à leurs dix-neuf ans, un passé similaire mais peut être un peu plus trouble que celui de Donovan.

Iris : jeune femme mystérieuse de vingt-cinq ans. Ses rencontres avec Donovan ne sont pas le fruit du hasard.

 

Le décor :

Il se déroule à Neuchâtel et ses alentours, en Suisse. C'est une petite ville où il fait bon vivre. Celle qui a bercé l'enfance et l'adolescence de Donovan, qu'il a quitté et dont il y retourne pour trouver des réponses à ses questions.

 

La tonalité et l’atmosphère :

Une atmosphère fidèle au genre policier (un peu noir sur les bords) avec ce que l'on peut attendre dans le roman : le crime ou délit, le mobile, le coupable, la victime, le mode opératoire et l'enquête. Il est intéressant de suivre "l'enquête" de Donovan.

 

Le style :

Le style de l’auteur est pas mal mais, me concernant, le rythme du texte ne me convient pas, dans le sens où je trouve que les scènes sont un poil trop longues et qu'entre chaque scène, un certain délai se passe entre elles. Et il n'y a spas assez de tension à mon goût.

Les non-dits et secrets de certains personnages possèdent des répercussions sur la vie de tous. Et ça, je trouve au top. Ainsi que le hasard, n’ayant n'a pas sa place dans l'histoire.

L’histoire est bien trouvée mais je n'ai pas pu (ou su) être dans l'angoisse à certains moments clés de cette dernière.

Dans l'ensemble, j'aurai aimé alterner entre les moments de tension et de pause et entre les moments de réflexion et d’action. Je vous rassure, il y en a mais comme j'aurai souhaité.

 

Avis personnel :

Un roman possédant une bonne histoire et de bons personnages. Mais il m'a manqué ce petit quelque chose pour que je sois totalement dans l'histoire.

Lisez le pour vous faire votre propre avis, il est probable que vous feriez parti des lecteurs conquis (je vous le souhaite).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :