Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une nuit au funérarium - @Daryl_Delight

Une nuit au funérarium - Daryl Delight

Broché : 293 pages 

Edition : Independently Published (25 novembre 2020)

Format : numérique

 

L’auteur :

Daryl Delight a publié son premier roman début 2017.
Il se considère comme un auteur éclectique qui peut écrire dans tous les genres. Ceci dit, il a un penchant certain pour l'horreur, le fantastique et le thriller.
Il rêve depuis toujours d'être écrivain mais s'était tourné vers le cinéma et l'écriture scénaristique étant un fan inconditionnel du 7éme art. Il a fait quelques études dans l'audiovisuel, mais gardait une place importante pour l'écriture de romans.
En 2016, il découvre l'autoédition et se lance à la conquête de lecteurs.
Il excelle dans la nouvelle comme dans les romans et ne tardera pas à inonder sa page de nouveaux titres.

 

L’histoire :

Si les morts pouvaient parler, ils nous dévoileraient de macabres histoires. Grâce à Jasper, il est possible de les écouter !

Meurtre, accident, suicide...

Folie, vengeance, trahison...

Autant de façons de mourir que de raisons.

Jasper prend soin de ses clients. Il les embaume, les maquille, les habille. Et il laisse leurs corps s'exprimer.

Les cadavres défilent dans son funérarium. À Gresly Hill, les décès sont souvent loin d'être de causes naturelles.

Il a gardé les morts les plus insolites de la semaine pour vous les raconter.

Une invitation que vous ne pouvez pas refuser !

Pénétrez dans le funérarium de Jasper et laissez-le vous emmener au cœur de Gresly Hill, la ville où il ne fait pas bon de mourir.

 

La structure du récit :

Avec Jasper, cela dure la nuit. Avec l'histoire des morts, cela se déroule la soirée précédant cette nuit.

 

Le sujet du livre :

Quand Jasper, travaillant au funérarium, nous raconte les anecdotes des cinq morts présent dans les murs, c'est décoiffant.

 

Les thèmes :

- morts,

- histoires,

- thanatopracteur,

- nuit.

 

Les personnages principaux :

Jasper : il travaille au funérarium comme thanatopracteur depuis trente ans. Cette nuit, il nous raconte les dernières heures des cinq morts entre ces murs. Grand type d'un mètre quatre-vingt-dix, la peau noire et une carrure de basketteur américain, taillé pour jouer en défense. Son crane reluit sous les plafonniers blancs.

Billy et Sid : Billy travaillait dans un cabinet d'architecte et Sid est un drôle d'ami de Billy. Suite à une nouvelle, sa vie va déboucher sur de nombreuses actions qui va le mener à sa perte.

Mia : Depuis un certain temps, elle reste cloîtrée chez elle, sans réels amis. Les rares contacts qu'elle possèdent sont sur les réseaux sociaux. Mais internet est aussi un lieu où nous pouvons discuter avec des gens malhonnêtes. 

Casey : parieur sur tout et n'importe quoi. Un inconnu lui fera une proposition alléchante au sortir du casino. Il faut toujours se méfier des apparences.

Paul : il travaille dans un magasin de jeux vidéos, situé dans un centre commercial. Il fera plusieurs rencontres qui déterminera le futur de sa vie.

Wayne : il finit son spectacle comique, avec un public conquis. Mais la suite ne sera plus aussi drôle pour lui.

 

Le décor :

Il se situe à Gresly Hill.

Quand il est avec Jasper, il prends ses quartiers au salon funérarium dont l'entrée est une porte bleue foncé à double battant aux portes dorées. A l'intérieur, le hall d'accueil posséde plusieurs siège noirs, une fontaine d'eau et quelques plantes vertes. A droit, se trouve la chambre funéraire où les morts sont exposés à leur famille pour le dernière fois avant d’être enterrés. En passant par la gauche, une porte en inox donne sur un escalier qui mène au sous-sol. Là où sont effectués les soins de conservations des corps.

Avec les corps, c'est dans les différentes rues de la ville.

 

La tonalité et l’atmosphère :

Une atmosphère qui pourrait paraître glauque mais qui se révèle additive. Cinq morts, cinq histoires hallucinantes passant trop vites.

 

Le style :

Le style de l’auteur, comme toujours, est comme une drogue pour moi. Il sait manier la plume littéraire pour mieux me rendre otage de sa toile. Et je ne veux surtout pas en être libérée ni délivrée. 

L’histoire est sacrément bien écrite, donnant des frissons bien sentis. Elle est très additive.

Les personnages sont diamétralement différents mais ont tous un point commun.

L’ensemble donne un roman parfait, surtout lu en soirée.

 

Avis personnel :

J'ai adoré frissonner pendant cette lecture. Daryl est vraiment un maître du suspens.

Je recommande fortement.

Tag(s) : #Funérarium, #Morts, #Contemporain
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :